Information AdministrativeUFE monde

Emprunter quand on est non résident, c’est possible !

Les échos sont arrivés jusqu’à vous… Les taux sont bas… alors c’est peut-être le moment d’acheter un bien en France. Mais quand on est non résident, obtenir un crédit en France parait compliqué… Quels sont les éléments fondamentaux pour l’obtention d’un prêt quand on est non résident ? Suivez l’expert !

L’apport
On vous demandera 20 à 30 % d’apport minimum (en incluant tous les frais notaire, banque, garantie ou courtage)

Le taux d’endettement
Il ne devra pas dépasser 35 % à 39 % maximum suivant les établissements (très souvent du cas par cas)
Comment le calculer ? Total charges / (revenu net avant impôt + foncier pondéré à 80 %) x 100

Votre situation personnelle

  • Si vous êtes salarié en contrat permanent : 3 fiches de paies / hors période d’essai
  • Si vous n’êtes pas salarié (profession libérale, chef d’entreprise, freelance) : 3 ans d’activité avec revenus déclarés sur le document de taxe personnel seulement pris en compte par les banques

Qui peut emprunter ? Pour quelle durée ? Quels sont les documents à fournir ? Quid de l’assurance de prêt ?
Retrouvez toutes les informations et les réponses à vos questions en regardant notre webinaire expert
Intervenants : Jean-Baptiste Monié, Associé, dirigeant chez Carte Financement contact@cartefinancement.com, Pierre Thunus, Fondateur, dirigeant chez Valorama contact@valorama.fr

Source: www.ufe.org/actualites/emprunter-quand-est-non-resident-cest-possible