MOUNT RAINIER / MOUNT ST HELENS

  • Mont. Rainier.  Les Indiens l’appellent « Tahoma » (d’où le nom Tacoma). Les alpinistes chevronnés qui s’entraînent pour l’ascension du K2 ou de l’Everest l’utilisent comme base d’entraînement car ils y retrouvent des conditions similaires en termes de dangerosité à celles de l’Himalaya. Plusieurs personnes trouvent la mort chaque année en l’escaladant. Il est parfois possible, lors de jours particulièrement clairs mais rares, de voir la montagne de loin (on dit ici : « la montagne est sortie»). Mais vous devez visiter « Paradise » pour l’apprécier à sa juste valeur. Oui, le « Paradis » est l’une des principales zones que vous pouvez visiter et emprunter les sentiers de randonnée, jusqu’au sommet (qui culmine à 14.410 feet, soit 4.392 mètres d’altitude) si vous le souhaitez. « Paradise Lodge » est l’un des meilleurs « lodges » en Amérique, très rustique, relativement bon marché (environ 100$ / nuit), ouvert de la fin du printemps au début de l’automne. Le spectacle des étoiles, la nuit, est spectaculaire.
  • Mont. St. Helens.  En 1981, lors de son irruption, on pouvait voir les cendres jaillir de ce volcan à plus de 150 miles (240 km) à la ronde – depuis Space Needle, par exemple ! Il est possible d’escalader ce volcan actif tout au long de l’année.

LA PENINSULE OLYMPIQUE

  • La péninsule Olympique.  Il est possible de prendre un ferry pour Baindbridge ou Kingston (depuis Edmonds) pour accéder à cet autre joyau de l’état de Washington. La péninsule s'étend vers le nord par Sequim à Cape Flattery, le point le plus au Nord-Ouest des États-Unis continentaux, non loin de la réserve indienne Makah (ils chassent toujours les baleines). Le site des falaises est étonnant. Vers le sud, vous pouvez vous rendre dans la forêt tropicale humide Hoh, quasi mystique, et peut-être l’endroit le plus vert (et le plus humide) sur terre. Klaloch Lodge, au milieu de la péninsule en allant vers Aberdeen, est un endroit formidable pour marcher sur la plage. Les cabanes en bois rustiques sont superbes (ne vous attendez pas à des services 5 étoiles). Egalement sur la péninsule sont le lac Quinalt et le lac Crescent. Tous les deux ont des lodges historiques où vous pouvez loger ou que vous pouvez visiter et sont ouverts toute l'année. Port Gamble, une autre ville très appréciée juste à l'extérieur de Kingston, était l’une des premières colonies blanches au milieu des années 1800 et un point de transit plus important que Seattle jusqu'à la fin des années 1800. Deux marins américains, tués durant la Guerre indienne de 1852, sont enterrés dans un très vieux cimetière.
  • Dungeness Spit.  Cet endroit mérite une mention séparée, bien qu’il soit sur la Péninsule Olympique, à l'extérieur Sequim. C'est l’une des plus grandes pointes de sable dans le monde (6 miles – 9,6 km – de longueur). Vous pouvez marcher jusqu’au bout au bout de la pointe et voir un phare en fonctionnement. Vous pourrez également croiser des pygargues à tête blanche et des phoques.

WHIDBEY ISLAND / DECEPTION PASS / SAN JUAN ISLANDS

  • Whidbey Island/Deception Pass.  Fort Casey et Fort Ebey sont deux forts datant de la Première Guerre Mondiale) qui méritent d’être visités, en passant par Deception Pass, un petit pont sur une importante voie navigable – qui offre une vue à couper le souffle du Puget Sound, qui mérite le détour à elle seule. Vous pouvez repartir par Skagit Valley, où a lieu chaque année, en avril, le festival de la Tulipe.
  • San Juan Islands.  Accessibles en en ferry ou en hydravion (un vol en hydravion est amusant, si voler dans un avion de Havilland des années 50 vintage ne vous effraie pas), les îles San Juan ont conservé leur virginité. C’est un endroit privilégié pour l'observation des orques. En été les températures sont douces, le soleil brille, mais il ne fait jamais trop chaud. Friday Harbor est un endroit formidable pour séjourner. C’est ici que s’est déroulée la célèbre Guerre du Cochon (“pig war”) – un conflit entre les Etats-Unis et le Canada, portant sur la frontière entre les deux pays, et qui n’a fait aucun mort.

LA CHAINE DES CASCADES / SNOQUALMIE FALLS

  • Les Cascades. Cet endroit est réputé pour la randonnée, parmi les fans d’activités outdoor. Plus d'informations sur les randonnées peuvent être obtenues auprès de REI. La « North Cascades Highway » (fermée en hiver) est l’une des routes les plus spectaculaires de l’état de Washington.
  • Snoqualmie Falls.  Ces chutes d’eau sont spectaculaires et la ville de Snoqualmie est un endroit amusant pour emmener les tout-petits fans de trains.

SKI

  • Ski. Si vous aimez skier, les meilleures zones sont : Stevens, Crystal et Alpental pour les skieurs avancés/experts ; Snoqualmie Summit / Ski Acres pour les débutants. Skier à Stevens et Crystal est aussi bien qu’à Colorado ou Whistler (Canada).
  • Sun Mountain Lodge (Chelan).  In the winter, a Winter’s Paradise.  : un paradis hivernal. C’est l’un des meilleurs endroits au monde pour faire du ski du fond. Le lodge est très agréable (mais un peu cher), et possède un très bon restaurant, disposant d’une liste de vins de première classe. La route est un peu longue en hiver, mais l’expérience en vaut la peine.

LES PARCS DANS SEATTLE

  • Shilshole Park.  Une plage de sable très agréable à l’ouest de Ballard, sur le Sound ; magnifique coucher de soleil en été ; très beau point de vue sur les voiliers et les yachts. Vous pouvez diner au « Ray’s Boathouse ». Le restaurant a entièrement brûlé au début des années 90, mais a été reconstruit car il s’agit de l’une des meilleures adresses de Seattle pour les fruits de mer. Conduisez jusqu’en haut de la colline jusqu’à Sunset Hill pour le coucher de soleil, afin de profiter d’une vue sublime sur le Puget Sound et les majestueuses Olympics (elles prennent une teinte violette – c’est ce qui a inspiré la chanson « Purple Haze » à Jimi Hendrix, natif de Seattle).
  • Discovery Park.  Dans le quartier de Magnolia, sur le Puget Sound, il y a un vieux phare encore en fonctionnement, et c’est un très bel endroit pour une journée de randonnées, un pique-nique ou un jogging.
  • Magnusson Park.  Cet endroit a été une base aérienne navale. Durant la Guerre du Vietnam, des avions allaient et venaient depuis cette base. Il y en a quelques uns qui sont encore immergés dans le lac. C’est un excellent terrain de jeu pour les amateurs de cerfs-volants, et un endroit populaire pour nager en été.

LE FRONT DE MER / LAKE UNION

  • Seattle Waterfront.  C’est toujours une bonne option pour une promenade le weekend. Vous pouvez déjeuner chez « Ivar », à côté du "fireboat house" pour déguster la meilleure soupe de palourdes (clam chowder) du Nord-Ouest. Faites un tour au magasin de curiosités « Ye Old Curiosity Shop » ; c'est le magasin le plus inhabituel que vous ne verrez jamais. Si vous avez de la chance, vous verrez des lions de mer, voire même des baleines, depuis le front de mer ou depuis le parc Myrtle Edwards. L’Aquarium de Seattle est un endroit formidable pour les enfants. Il est un peu petit, pas vraiment extraordinaire, mais sa visite est toujours plébiscitée par les plus jeunes.
  • Elliot Bay Marina.  La marina, où sont amarrés de magnifiques yachts, offre un très beau panorama du centre de Seattle, du Mt. Rainier et des Olympics. Le restaurant « Maggie Bluffs » est un endroit sympa où déjeuner à l’extérieur en été. « Palisades » est un autre restaurant réputé de fruits de mer situé sur la marina.
  • Lake Union.  Ici vous pouvez louer des kayaks et voir des hydravions décoller et amerrir. Chaque mardi soir, du printemps à l’automne, vous pourrez assister à des courses de voiliers, très amusantes à regarder. Vous pouvez aussi louer des voiliers au Wooden Boat Center (à condition de savoir faire de la voile). Le Gasworks Park est bondé le 4 juillet car c’est de là que l’on peut le mieux admirer le feu d’artifice, tiré depuis des barges, sur le lac.
ufe seattle website

UNIVERSITE DE WASHINGTON / MONTLAKE / ALKI

  • Université de Washington/Stade des Huskies.  L’UW est classée parmi les plus beaux campus du pays. Le Husky Stadium propose de grands matches de football américain et offre l’une des vues les plus spectaculaires sur les montagnes et sur le lac Washington. Près de 5.000 fans viennent assister aux matches en bateau.
  • Montlake, Opening Day.  On dit que Seattle détient le record du nombre de propriétaires de bateaux aux Etats-Unis. Venez assister à l’ « Opening Day » en Mai, à Montlake Cut, et vous comprendrez pourquoi. Durant cet événement sont offertes des courses en équipe de classe internationale.
  • Alki (West Seattle).  Alki signifie « bye and bye» (dans le langage de la tribu indienne Duwamish, qui est originaire d’ici). Le « Denny Party », un groupe de pionniers américains, est arrivé à Alki en 1851 et a fondé Seattle. Ils se sont ensuite déplacés vers le centre-ville actuel de Seattle (près d'Yesler). Alki offre une magnifique vue sur Seattle et les Olympics, et est jalonné de bons restaurants. Endroit fabuleux pour observer les grosses tempêtes.